Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre de Méditation Naropa de Tahiti en Polynésie Française

Centre de méditation Bouddhiste Affilié à la FPMT - Situé à PAPEETE - Immeuble Rouleau - 2ème étage- Quartier du Commerce ADRESSE : BP 4369 - 98713 Papeete TAHITI Visitors welcome - English spoken

Santé de Kirti Tsenchab Rimpoché

Publié le 26 Juillet 2006 par Centre Naropa in Univers Bouddhiste

Etat de santé de Kirti Tsènshab Rinpoché
et conseils de Lama Zopa Rinpoché

 

 

Chère famille de la FPMT ,

 

 

Veuillez trouver ci-dessous des nouvelles concernant la santé de Kirti Tsènshab Rinpoché (envoyées par Voula Zarpani, traductrice de Rinpoché, qui était en Israël avec lui) ainsi que les conseils de Lama Zopa Rinpoché.

 

 

Lama Zopa Rinpoche a fait des observations et les conseils qu’il donne aux étudiants pour la santé de Kirti Tsènshab Rinpoché sont les suivants : (ils ne sont pas en contradiction avec les conseils de Kirti Tsènshab Rinpoché).

 1) 1 300 tsa tsas de longue vie

 2) 16 x la pouja des 16 Arhats

 3) Libération de 100.000 animaux

 4) Récitation du mantra de Vajrasattva (autant de fois que possible) et/ou faire l’auto-initiation.

 

 

Veuillez dédier ces pratiques pour la longue vie de Kirti Tsènshab Rinpoché et pour la réalisation de tous ses souhaits.

 

 

Ces pratiques peuvent être faites individuellement ou en groupe. Si vous voulez vous engager à accomplir l’une ou l’autre de ces pratiques dans votre centre ou en tant qu’individu, aussi vite que possible, faites le moi savoir. Ainsi dès que nous aurons atteint les quantités conseillées, nous le ferons savoir à tous.

 

 

Love, Claire

 

 

De Voula Zarpani  (16 juillet) : 

 

 

Haïfa a subi des attaques graves ce matin alors que nous attendions pour la biopsie. Nous avons été obligés de nous réfugier dans un abri et y sommes restés pendant plusieurs heures. Un peu plus tard, les médecins ont fait tout ce qu’ils ont pu pour faire la biopsie alors même que les sirènes hurlaient et que les bombes recommençaient à tomber. Tous les tests sont maintenant terminés. Rinpoché a dû se reposer à l’hôpital pendant 6 heures. Rinpoché, Alak Rinpoché et Amy Miller s’envoleront de Tel-Aviv mardi.

 

 

Nous avons reçu de nombreux emails du monde entier, des emails pleins de bons souhaits, de prières, de sollicitude, de questions et bien sûr pleins d’amour. Nombreux sont ceux qui ont demandé s’il y avait des pratiques spécifiques à faire pour la santé de Rinpoché et Rinpoché a indiqué que les meilleures pratiques à faire en cette circonstance étaient de réciter la Prière Royale et des mantras du Bouddha de la Médecine.

 

 

Aujourd’hui nous avons passé la plus grande partie de la journée à discuter des points en instance. Rinpoché a donné un certain nombre d’instructions spécifiques concernant l’aboutissement de différents projets, notamment au niveau des traductions – particulièrement de sa biographie –,  des publications, des questions financières etc. Rinpoché a été très clair en disant qu’il souhaitait voir se finaliser et se clarifier certaines choses dès que possible. Je contacterai certains d’entre vous pour vous communiquer les instructions de Rinpoché dans le courant de la semaine.

 

 

Dans l’après-midi, Rinpoché a parlé de ce qui lui est arrivé récemment au noyau du groupe des Amis du Dharma qui nous a invité en Israël. La causerie a été enregistrée en vidéo et je suis sûre qu’à un moment donné elle sera transcrite. Voici quelques-uns des points exposés par Rinpoché :

 

 

“Peu de temps après avoir reçu le résultat de mon scanner, on m’a demandé si je voulais parler de mon état de santé ou non. J’ai toujours pensé que d’essayer de cacher son âge ou son état de santé était étrange. J’ai donc demandé à ma traductrice de rendre public ce qui se passe.

 

 

Je suis pleinement conscient du fait que la maladie, surtout à ce stade, est incurable. Mais je ne suis ni triste ni déçu de quelque façon que ce soit. Quand le professeur Oliven Arye m’a informé de la présence d’une tumeur dans mon foie, j’ai immédiatement pensé qu’il était si bon, tellement bon. Il a été extrêmement bon à mon égard. Nous pratiquons tous tong-lèn avec l’objectif principal de prolonger la vie de Sa Sainteté le Dalaï Lama. Bien sûr j’ai récité de nombreuses fois certains versets de « Lama Tcheupa » :

 

 

 

                       « Ainsi, ô vénérables Maîtres compatissants

 

 

                        J'implore votre grâce afin que mûrissent immédiatement

 

 

                        pour moi seul tous les obscurcissements karmiques et souffrances

 

 

                        de mes mères transmigrantes,

 

 

                        Puissé-je les combler de bonheur

 

 

                        En leur donnant mes joies et mes vertus.

 

 

 

 

J'implore votre grâce afin que par la technique “ prendre et  donner ” chevauchant le souffle,

 

 

                        L'amour, la compassion et l'intention supérieure,

 

 

                        Je maîtrise la bodhicitta véritable

 

 

                        En vue de libérer tous les êtres de l'océan du devenir. »

mais c’était plus ou moins de la théorie pour moi.

 

 

Lorsque l’on m’a dit que j’avais un cancer, je ne me suis senti ni triste ni bouleversé. Au contraire cela a stimulé mon esprit et je me suis senti léger et ouvert. J’ai pensé : « Finalement, j’ai la chance maintenant de mettre cette théorie en pratique ! Mes prières se sont réalisées. C’est merveilleux ! » J’ai l’intention d’utiliser le temps qu’il me reste à vivre pour approfondir ma pratique de tong-lèn. Quel bienfait y aurait-il à dissimuler ma situation ? Je pense qu’il vaut bien mieux que les gens sachent que je viens de manifester cette tumeur et que je peux maintenant vraiment pratiquer. Je ne veux pas être triste. J’aimerais que vous soyez heureux et que cela vous inspire puisque j’ai maintenant une merveilleuse occasion de pratiquer à la manière des bodhisattvas. Mon médecin a été si bon à mon égard. Pourquoi voudrais-je cacher le fait que ma pratique suit maintenant les traces des bodhisattvas ? »

 

 

Vers la fin de sa causerie, Rinpoché a dit qu’il souhaitait que son expérience vécue au cours de l’évolution de sa maladie soit enregistrée. A son avis, cela pourra être très utile à de nombreux autres malades du cancer, à leurs familles et aux établissements de soins palliatifs, dans le monde entier.

 

 

Finalement Rinpoché a dit explicitement, qu’à son retour à Dharamsala, il souhaitait réduire le nombre et la durée de ses entretiens.

 

 

Je suis consciente que nombre d’entre vous sont inquiets de la rapide détérioration de la situation en Israël et dans les pays avoisinants. Rinpoché a décidé de retourner en Inde par un vol plus direct, dès que la biopsie est faite et qu’il sort de l’hôpital. Nous espérons pouvoir voler lundi ou mardi. Bien que nous entendions des avions au-dessus de Haïfa tout au long de la journée, l’atmosphère ici est encore calme et nous espérons qu’elle le restera les jours prochains.

 

 

Je vous tiendrai au courant.

 

 

 Voula 

 

 

 

Commenter cet article