Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre de Méditation Naropa de Tahiti en Polynésie Française

Centre de méditation Bouddhiste Affilié à la FPMT - Situé à PAPEETE - Immeuble Rouleau - 2ème étage- Quartier du Commerce ADRESSE : BP 4369 - 98713 Papeete TAHITI Visitors welcome - English spoken

His Holiness : Créer l'harmonie

Publié le 14 Août 2006 par Centre Naropa in Univers Bouddhiste

 

Centre Bouddhiste Naropa, PK 35,5 côté mer,

Tél : 57 99 88 / 74 71 88

CREER L’HARMONIE

 

            L’harmonie et l’amitié, dont nous avons besoin dans nos familles, nos nations et le monde entier, ne s’épanouiront que par la compassion et la bonté. En s’entraidant avec respect et considération, nous pouvons résoudre de nombreux problèmes. L’harmonie ne peut régner dans un climat de suspicion, de tricherie, d’intimidation et de compétition mesquine. Un succès dû à la violence est temporaire ; ses acquis ne servent qu’à créer d’autres problèmes. C’est pourquoi quelques décennies après l’immense tragédie de la Première Guerre Mondiale, la Seconde Guerre Mondiale a éclaté, entraînant des millions de morts. Si nous examinons notre longue histoire de haine et de colère, nous constatons qu’il faut trouver une autre solution. Nous ne pourrons résoudre nos problèmes que par des moyens pacifiques – non seulement des mots de paix mais un esprit et un cœur paisible. Ainsi aurons-nous un monde meilleur.

Est-ce possible ? Se battre, tricher et intimider piègent notre situation présente. Nous avons besoin de formation, de pratiques nouvelles pour nous en sortir. Cela peut paraître difficile et idéaliste, mais il n’existe pas d’alternative à la compassion, à la reconnaissance de la valeur humaine et de l’unité de l’humanité. C’est le seul moyen d’obtenir un bonheur durable.

En entraînant son esprit à la pratique de la compassion et de la sagesse et en voyageant de pays en pays, nous éprouvons ce sentiment d’unité. Il n’y a pas de barrière quand on rencontre des gens de cultures différentes. En dépit de la diversité des cultures et des divers systèmes politiques et économiques, nous sommes fondamentalement identiques. L’unité de l’humanité, fondée sur la compréhension et le respect, représente une base réaliste de notre conduite. La pratique de la compassion et de l’amour – un sentiment vrai de fraternité – est la religion universelle. Peu importe que vous soyez bouddhiste, chrétien, musulman ou hindou, ou que vous ne pratiquiez aucune religion, ce qui compte, c’est votre sentiment d’unité avec l’humanité. Il faut essayer d’appliquer ces principes dans notre vie de chaque jour, surtout quand nous devons affronter des problèmes.

Les perspectives de compassion, de calme et de compréhension instantanée sont essentielles à la vie quotidienne et doivent être cultivées chaque jour. Des problèmes surviendront toujours, alors il est essentiel de cultiver l’attitude adéquate. La colère diminue notre capacité à distinguer le bien du mal. Ce pouvoir de la réduire est l’une des qualités les plus élevées. S’il est perdu, nous sommes perdus. Il est quelquefois nécessaire de répliquer avec force, mais on peut s’exprimer sans colère. La colère n’est pas nécessaire. Elle n’a aucune valeur.

La compassion est l’élément de base de la planète. Les êtres humains réclament le bonheur et ne veulent pas de la souffrance. La paix de l’esprit constitue un besoin fondamental pour l’humanité. Pour les hommes politiques, les ingénieurs, les scientifiques, les chefs de famille, les docteurs, les enseignants, les avocats, pour ceux qui des responsabilités spécifiques, une motivation pure, empreinte de compassion représente le fondement du développement spirituel.

(Extrait du livre  « Comment pratiquer le bouddhisme » de Sa Sainteté le Dalaï Lama)

 

 

 

 

 

Commenter cet article