Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre de Méditation Naropa de Tahiti en Polynésie Française

Centre de méditation Bouddhiste Affilié à la FPMT - Situé à PAPEETE - Immeuble Rouleau - 2ème étage- Quartier du Commerce ADRESSE : BP 4369 - 98713 Papeete TAHITI Visitors welcome - English spoken

Article du samedi 23 Décembre 2006

Publié le 24 Décembre 2006 par Centre Naropa in Programme des pratiques

ARTICLE DU SAMEDI 23 DECEMBRE 2006

 

OUVRIR UN ESPACE DANS L’ESPRIT

 

 

Dans le film The Matrix (la matrice), on voit des humains emmurés dans des cocons artificiels. Ils sont immobiles mais leur esprit est soumis à un bombardement d’informations qui recréent un monde virtuel, totalement imaginaire. Ces personnages croient que le rêve collectif qu’ils font constitue la réalité de leur vie quotidienne. D’un point de vue bouddhiste, ce film constitue une métaphore assez exacte de notre propre situation : vivre dans une réalité fantasmatique sans s’en apercevoir.

Le bouddhisme propose une méthode de libération radicale, une voie qui transforme notre relation au monde. Il s’agit de rompre la chaîne de la représentation du monde en utilisant l’intervalle qui sépare la perception du concept, avant que la grande roue de l’habitude mentale attire la perception dans ses vieilles catégories rebattues et l’altère irrémédiablement.

Ouvrir un espace spirituel à ce point précis permet d’explorer ses réactions émotionnelles et ses pensées les plus élémentaires d’un œil neuf.

Pour rompre la chaîne, il faut changer complètement notre conception de l’esprit. L’ensemble de nos concepts, sentiments et réactions ordinaires sont autant de prisons où nous nous laissons aveuglément enfermer – mais des prisons dont la porte est restée ouverte ! Nous gardons toujours la possibilité de rompre le charme et de voir les choses dans leur vérité native.

Le Lama Chokyi Nyima Rinpoché explique cet appel subtil de l’esprit : « A toute phase de la pensée, on retrouve l’habitude et l’émotion, sous les formes de l’attachement, de l’aversion, ou de l’indifférence. Elles sont toujours présentes. Les habitudes mentales forgent notre karma, ce sont les germes des principales émotions perturbatrices ».

Le karma, la loi de la cause et de l’effet, dans son sens ordinaire, provient de ce qu’un texte tibétain qualifie de « manie irrépressible de saisir et de fixer ». Ces «  voiles émotionnels et cognitifs » traduisent la tendance de l’esprit à répéter inlassablement les mêmes séquences intellectuelles et affectives.

Pour nous libérer, pour surmonter notre karma, nous devons donc commencer par sortir des sentiers battus, des ornières creusées par notre propre esprit.

 

(Extrait du livre  « L’alchimie des émotions » de Tara Bennett-Goleman)

 

Programme du Centre :

 

- Vendredi 29 Décembre 2006 à 19h00 : Lama Tcheupa (Offrande au Maître Spirituel)

 

Centre Bouddhiste Naropa, PK 35,5 côté mer, Tél : 57 99 88 / 74 71 88 (http://naropatahiti.over-blog.com/)

 

Le Centre Bouddhiste Naropa et tous ses membres vous souhaite un Joyeux Noël et les Meilleurs Vœux emplis de Sagesse, de Compassion et de Bonheur pour la nouvelle année 2007.

Commenter cet article