Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre de Méditation Naropa de Tahiti en Polynésie Française

Centre de méditation Bouddhiste Affilié à la FPMT - Situé à PAPEETE - Immeuble Rouleau - 2ème étage- Quartier du Commerce ADRESSE : BP 4369 - 98713 Papeete TAHITI Visitors welcome - English spoken

Lama ZOPA et les Centres FPMT

Publié le 10 Mars 2007 par Centre Naropa affilié à la FPMT in Programme des pratiques

Lama Zopa Rinpoché

sur l’importance des centres du Dharma

1. Résumé

« Un centre du Dharma c’est une opération de secours d’urgence comme quand la police, avec ses sirènes hurlantes, ses feux rouge et bleu clignotant et ses hélicoptères tournoyant dans le ciel, va secourir des personnes en difficulté !

De la même façon, le centre de méditation grâce à la ceinture de sécurité et au gilet de sauvetage du lam.rim, joue un rôle très important dans le secours d’urgence des êtres humains. La méditation sur le refuge et le karma vous empêche immédiatement de tomber une nouvelle fois dans les royaumes inférieurs. »

Citation de Lama Zopa Rinpoché, dans 'Teachings from the Vajrasattva Retreat', publié par Lama Yeshe Wisdom Archive.

2. Conseils plus vastes (extrait d’un enseignement donné à l’Institut Vajra Yogini, Lavaur, France le 12 mai, 2003 - Transcrit par Su Foo, édité par Claire Isitt, en décembre 2003.)

J’aimerais mentionner à quel point il est urgent, surtout de nos jours dans ce monde, d’avoir des centres de méditation, des groupes d’études du Dharma. En fait, c’est la chose la plus importante dans le monde.

Pourquoi est-ce que je dis que c’est le service le plus important à rendre aux êtres ?

En étudiant dans un centre de méditation, en apprenant vous-même le Dharma et en donnant l’occasion à d’autres d’en faire de même, en vous inspirant les uns les autres, vous partagez votre expérience, votre compréhension du Dharma, de la méditation et essayez d’être bénéfique aux autres. Le changement d’action est Dharma, le changement d’attitude est Dharma et purifier le karma négatif du passé, seul le Dharma peut le faire. Aucun phénomène externe ne peut le purifier. Les médicaments ne peuvent purifier le karma négatif du passé, seul l’esprit positif qui est Dharma, l’action positive qui est Dharma, cela seul peut purifier l’esprit des êtres, leurs karmas négatifs, la cause des problèmes.

Tant que les êtres ne changent pas leurs actions et leur attitude, ce qui est Dharma, comment leur est-il possible de mettre fin aux problèmes de leur vie ? De plus, il ne s’agit pas uniquement de cette vie, mais ils créent tout ce karma négatif dont ils devront faire l’expérience dans les vies prochaines. Ainsi vous voyez bien que tant que, de leur côté, les êtres ne pratiquent pas le Dharma, surtout le bon coeur, s’ils ne changent pas leur esprit et leurs actions en mieux, ce qui est la cause du bonheur, tant que, de leur côté, ils en restent là, ce que font les autres ne peut pas vraiment mettre fin à leurs problèmes. Qui plus est, ils doivent obtenir le bonheur suprême, l’Eveil, en éliminant les fautes subtiles de l’esprit. Aussi, tout ce bonheur – le bonheur temporaire, le bonheur suprême, la libération du samsara, le plein Eveil, tout vient de leur esprit, par le Dharma, l’esprit pur, le Dharma. Leurs actions, leur action pure, le bon karma ; tout cela vient donc de leur propre esprit, qui est Dharma.

Par conséquent vous pouvez constater à présent que la conclusion est d’assurer l’instruction du Dharma, la méditation : c’est-à-dire instruire les êtres sur l’esprit, la réincarnation, le karma, sur ce qui est la cause du bonheur et la cause de la souffrance, et que l’on trouve dans les Quatre Nobles Vérités, l’enseignement fondamental du Bouddha, notre Bouddha bienveillant et compatissant,. Ici vous pouvez voir que c’est là le service le plus important à rendre aux êtres. Parmi les types d’aide ou de service c’est le plus important, le plus urgent des services à rendre aux êtres. Par exemple, si quelqu’un fait une crise cardiaque, en cas d’urgence, nous l’amenons aux urgences d’un hôpital – mais ce centre de méditation ou ce groupe qui étudie le Dharma, qui instruit les êtres, est un milliard de fois plus important que les urgences d’un hôpital.

Le meilleur des services à rendre est le Dharma : enseigner le Dharma aux autres, aider les autres à apprendre le Dharma. Une autre signification est celle d’instruire, de faire comprendre aux autres quel est le chemin correct, la cause correcte pour [obtenir] le bonheur. Ils arrivent au centre et viennent à connaître la cause de la souffrance, les émotions perturbatrices et le karma, puis ils finissent par savoir ce que veut vraiment dire la libération, ce sur quoi ils doivent se concentrer ou ce qu’il faut atteindre. Aussi, ils ressentent le besoin de rechercher la méthode qui leur permet de parachever la cessation de la souffrance. Puis ils ressentent le besoin de faire quelque chose et suivent alors le chemin car ils apprennent qu’il y a un chemin. C’est ce qui les inspire à pratiquer le chemin, à suivre le chemin qui mène à la libération et à suivre la voie vers l’Eveil.

Commenter cet article