Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre de Méditation Naropa de Tahiti en Polynésie Française

Centre de méditation Bouddhiste Affilié à la FPMT - Situé à PAPEETE - Immeuble Rouleau - 2ème étage- Quartier du Commerce ADRESSE : BP 4369 - 98713 Papeete TAHITI Visitors welcome - English spoken

Article du samedi 26 Mai 2007

Publié le 26 Mai 2007 par Centre Naropa affilié à la FPMT in Programme des pratiques

LES EFFETS DE NOS ACTES

 

Ne croyez pas que les fruits de nos actes soient toujours rapides à se manifester et qu’ils cessent immédiatement après. Comme le Bouddha l’a dit dans le Dhammapa : « Un être peut connaître la satisfaction tant que sa mauvaise action n’a pas encore mûri, mais quand elle est mûre, le malfaisant connaît le malheur ».

Il en va évidemment de nos bonnes actions. Nous n’en récoltons pas tout de suite les effets bénéfiques, mais seulement lorsque les conditions sont réunies pour que ces empreintes positives produisent un résultat. Soyons heureux de créer des causes positives et de savoir qu’elles mûriront plus tard. Notre impatience de connaître les résultats ne fera pas avancer les choses plus vite.

C’est une chose qu’il faut constamment garder à l’esprit lorsque l’on est engagé dans une pratique spirituelle. Atteindre l’Eveil, ce n’est pas aussi simple que de trouver un sandwich à avaler vite fait ! Nous avons tendance à être impatients et à vouloir l’Eveil instantané. Mais si nous croyons pouvoir atteindre l’Eveil trop vite, nous risquons fort d’être déçus. Nos bonnes empreintes ont besoin de temps pour mûrir, et il faut de toute façon du temps pour transformer l’esprit.

Une action comporte trois parties (la motivation, l’accomplissement de l’acte et sa conclusion), peut influencer quatre aspects de notre existence :

-          le corps dans lequel nous renaîtrons ;

-          ce qui nous arrive de notre vivant ;

-          nos traits de caractère ;

-          l’environnement dans lequel nous vivons.

Tout d’abord, nos actions influencent le type de corps dans lequel nous naîtrons dans nos prochaines vies. Des actes vertueux entraînent des renaissances fortunées tandis que des actes nuisibles se traduisent par des renaissances infortunées.

Nos actions passées affectent ce qui nous arrive dans notre vie. Si, par exemple, nous sommes généreux dans une vie, nous connaîtrons la prospérité dans nos vies futures. Si nous volons, nous aurons plus tard des difficultés financières. Il est très utile de s’en souvenir, afin de mieux comprendre pourquoi les choses ont lieu ainsi.

Nos actions passées influencent aussi notre personnalité actuelle. Quelqu’un qui a l’habitude de critiquer les autres ou de profiter d’eux risque fort de reproduire ce comportement dans ses prochaines vies. A l’inverse, quelqu’un qui a entraîné son esprit à l’amour et à la compassion aura tendance à reproduire ces traits de caractère à l’avenir.

Certaines attitudes et réactions surgissent d’une manière quasi automatique en nous. Il y a des gens qui se sentent facilement offensés, d’autres qui ont tendance à abuser de certaines substances, et d’autres encore qui sont instinctivement prévenants à l’égard d’autrui. Ces diverses réactions se produisent parce que nous étions habitués à ces pensées et à ces actions dans d’autres vies.

Même si nous sommes influencés par les tendances négatives accumulées dans le passé, nous pouvons les transformer en cultivant à la place de nouvelles habitudes plus positives. Nous avons donc intérêt à nourrir nos tendances bénéfiques pour qu’elles grandissent, ce qui nous permettra d’améliorer notre personnalité.

Nos actions influencent aussi l’environnement dans lequel nous naissons. Ces dernières années, de plus en plus de gens sont conscients de l’influence de leurs actes sur l’environnement. Lorsque nous exploitons l’environnement pour satisfaire nos fins égoïstes, nous nous causons du tort. La course effrénée au profit pousse les hommes à agir d’une manière qui nuit directement à leur environnement commun. Le respect de la vie conduit à la modération et nous incite par conséquent à rendre notre environnement plus agréable à vivre.

Les textes bouddhistes parlent aussi de l’effet de nos actes sur notre environnement dans un autre sens. Par exemple, les écrits disent que des actes nuisibles entraînent une renaissance dans un environnement défavorable et que des actes vertueux donnent lieu à une renaissance dans un lieu agréable et un contexte favorable.

 

(Extrait du livre « Cœur ouvert, esprit clair »  de Thubten Chödron)

Commenter cet article