Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Centre de Méditation Naropa de Tahiti en Polynésie Française

Centre de méditation Bouddhiste Affilié à la FPMT - Situé à PAPEETE - Immeuble Rouleau - 2ème étage- Quartier du Commerce ADRESSE : BP 4369 - 98713 Papeete TAHITI Visitors welcome - English spoken

LOSAR - MONLAM Festival

Lama_Je_Tsongkhapa.jpg

 

La Tradition du grand festival de prière Mönlam a été créée par le Grand Saint Lama Tsong Khapa (également connu sous le nom de Losang Drakpa) en 1409, à l’occasion du premier grand Festival de prière qui s’est déroulé à Lhassa. Il a invité tout le peuple du Tibet à un festival de deux semaines de prières, de rituels de bon augure, des enseignements et des célébrations, de la première nouvelle lune jusqu'à la pleine lune du nouvel an tibétain. Plusieurs centaines de milliers, peut-être plus d'un million de personnes sont venues de près et de loin. Cette période de l'année a été choisie car Lama Tsong Khapa croit fermement dans l'histoire de la vie du Fondateur Bouddha  Shakyamuni  racontée dans le Sutra bouddhiste indien « le sage et le Fou »  et appelée « surmonter les Six professeurs » :

 "Six enseignants rivaux du Seigneur Bouddha lui lancèrent un défi de démonstration de pouvoirs miraculeux. Pendant de nombreuses années, le Seigneur Bouddha éludait leurs défis, laissant ainsi les gens croire qu'il avait peur de leurs pouvoirs magiques, et ce faisant perdant ses mécènes royaux et causant des doutes et des inquiétudes parmi le peuple.

 Finalement, dans la ville de Shravasti, le Bouddha accepta le défi et se tint devant une énorme assemblée d’habitants de toute la zone nord indienne. Il réalisa miracles sur miracles pendant la première quinzaine du nouvel an tibétain. Les enseignants rivaux furent éclipsés presque immédiatement tandis que le Seigneur Bouddha produisait des manifestations spectaculaires. Il jeta un cure-dent et fit pousser un immense arbre de joyaux qui exauce tous les souhaits. Il se rinça la bouche avec de l'eau parfumée pour faire apparaître des lacs célestes remplis de cygnes et de joyaux de Lotus. Il se concentra et émis des rayons de lumière, et une assemblée de Bouddhas, de Bodhisattvas et de dieux remplirent le ciel. Des enseignements de libération et d’éveil, résonnèrent dans toutes les langues connues de l'homme, illuminant les esprits de tous. Il manifesta une apparence de lui-même se multipliant à l’infini, son énergie de compassion devenant clairement présente à la conscience de tous. »

ATT3.jpg

 

Il est dit que, au cours de cette première grande fête de  prières en 1409, toutes les personnes réunies à Lhassa eurent des visions de Bouddhas et d’êtres divins remplissant le ciel. Avec une attitude extrêmement religieuse et comme s’ils étaient en retraite spirituelle chacun a passé son temps à prier, étudier, faire des offrandes, enseigner, apprendre et débattre de sujets philosophiques majeurs.

 

 

 

kopan-monlam-debate-4.jpg

La noble tradition est préservée et est pratiquée de la même façon, à ce jour dans la plupart des monastères Gelugpa. Le jour de la pleine lune,  journée des Miracles, est le jour le plus particulier de ce festival, où des milliers de personnes, laïcs et ordonnés, viennent prier, admirer les immenses sculptures de beurre et faire des offrandes à la Sangha. L'objectif principal de cette grande fête est de prier pour la longue vie de tous les saints maîtres de toutes les traditions, pour la survie et la propagation du Dharma dans l'esprit de tous les êtres sensibles et pour la paix dans le monde. Les prières communes, offertes avec foi et dévouement, aident à surmonter les obstacles à la paix et à générer des conditions favorables pour l’harmonie entre les êtres.